Entre force et délicatesse

Sept ans déjà que la Table de Mus vit et rayonne comme repère pour les fines fourchettes de la capitale. Balayant les complaisants ressassant la morosité ambiante, les problèmes de mobilité et autres, c'est de chaleur et d'optimisme que sont faits les jours de Mustafa Duran, alias Mus.

A un jet de pavé du coeur de la capitale, sur la Place de la Vieille Halle aux Blés et face à la fondation Jacques Brel, inutile de vous dire qu'ici, Bruxelles, on connaît. Et pour cause, Mus a évolué dans de belles maisons bruxelloises telles que chez Roland Debuyst et Michel D ou à installer une véritable âme dans son service pour faire évoluer le Jaloa jusqu'à l'étoile à l'époque. Et il en est de même pour son chef Khaled Bouhamidi, autodidacte passionné, doué et sage, formé dans une maison où Mus travaillait, ils ont grandi ensemble, pour ne plus jamais le quitter. Ensemble, en victimes consentantes de ce que le marché du jour offre, ils composent leurs assiettes autour de la belle gastronomie française ; sans oublier de la mâtiner çà et là de notes plus originales voire orientales afin d'évoquer subtilement leurs origines. L'ensemble du répertoire ainsi élaboré se décline en plusieurs menus au choix proposant, révélant les beaux produits. Jonglant ici avec des pointes de modernité ou, à l'inverse, des madeleines de Proust travaillées comme il se doit. Pour accompagner le tout, Mus a à cœur de dénicher des pépites vineuses qui vont allier rapport qualité-prix et originalité. Le tout au sein d'un livre de cave qui comprend également, bien sûr, les grandes et belles étiquettes classiques qui font mouche lorsque l'on veut célébrer un événement ou, tout simplement, se faire plaisir.

Du plaisir, enfin, vous en aurez aussi en vous attablant dans le cadre convivial mais élégant et raffiné de la salle à manger ou du cellier intimiste qui permet de prendre place jusqu'à six heureux.

Mus reste un optimiste. Et c'est sans doute cela qui fait son sourire que sa clientèle aime tant. A vous de vous en rendre compte. Et de faire partie de ceux qui parlent du centre de Bruxelles de manière positive et agréable. Une attractivité qui a convaincu aussi Emre Duran, le fils de Mustafa, de travailler et d'apprendre aux côtés de son père en salle, pour le plus grand plaisir des clients habitués à le croiser depuis quelques années. Une énième raison de sourire.